Journal Article

This article looks at the extent and way in which the European Court of Human Rights takes the interests of insider spouses (citizens or permanent residents) into account in Article 8 ECHR cases (right to family life). It uses Caren's three moral principles for family reunification policies as an analysing tool for the evaluation of the Court's first admission and expulsion cases, and looks at the underlying notions of gender and ethnicity.

Dans cette introduction de ce numéro spécial sur la "Loi dans la vie quotidienne des familles transnationales", on argumente que, dans la litterature socio-légale sur le transnationalisme et le processus légal transnational, les personnes ordinaires en tant qu'acteurs sont oubliées. D'autre part, l'élément manquant de la littération sur les familles transnationales est la loi, ou encore les gens ordinaires. 

In the introduction of this special issue on “Law in the everyday lives of transnational families”, we argue that in the socio-legal literature on transnationalism and transnational legal process, ordinary people as actors are missing. On the other hand, what is missing from the abundant literature on transnational families, is law, or are ordinary people. 

La dernière décennie fut le théâtre d'une augmentation de l'élaboration de lois concernant la migration de mariage en Europe. Une telle attention trahit les multiples préoccupations et angoisses qui s'entrecoupent non seulement avec les questions de gestion de risques, de droits et de citoyenneté, mais également avec des dimensions moins tangibles tels que les émotions, qui deviennent intégrées dans un cadre légal et dans les pratiques de surveillance.

La question des migrations de mariage a récemment attiré l'attention, notamment en ce qui a trait à l'accroissement du nombre de défis auxquels les populations d'États tiers font face en opposition aux citoyens européens lorsqu'il est question de réunification avec un époux ou un conjoint. À travers une analyse juridique détaillée, cet article se propose de se concentrer sur la question suivante: quelles connexions peuvent être faites entre la loi, l'amour, la mobilité et la souveraineté?

Cette introduction du numéro spécial traitant de la relation "émotion, gouvernabilité et néolibéralisme" situe ce thème au sein de la récente littérature en Relations internationales sur les émotions et conséquences émotionnelles. Cette littérature omet la liaison avec la gouvernabilité, notamment en raison de l'emphase accordé par Michel Foucault à la rationnalité pratique, tel que la "conduct to conduct" dans le cas de la gouvernabilité, ce qui a mené à la conclusion que ceux-ci sont démunis de dimensions émotionnelles. 

The various technics used to control mixed marriages that have been instituted in the last few years by many European countries were developed in a migratory risk management logic instead of being developed to allow the exercice of a fundamental right - the right to live with family - let alone to promote integration of migrants to host societies. 

Les différentes techniques de contrôle des mariages mixtes mises en place ces dernières années par plusieurs pays européens ont été élaborées dans une logique de gestion du risque migratoire et non dans la perspective de l’exercice d’un droit fondamental – le droit de vivre en famille –, encore moins dans l’optique d’une intégration aux sociétés d’« accueil ».

The past 10 years have seen an increase in legislation pertaining to marriage migration in Europe. Such attention betrays various concerns and anxieties that intersect not only with issues of risk management, rights, and citizenship, but also with less tangible dimensions such as emotions, which become embedded in legal as well as in surveillance practices.

This introduction to the special issue on “Emotions, Governmentality and Neoliberalism” situates the theme inside the recent International Relations literature devoted to emotions and affect.This literature misses an engagement with governmentality, notably because Michel Foucault's prime concern with practical rationalities, such as “the conduct of conduct” in the case of governmentality, led to an assumption that these were devoid of emotional dimensions.

Pages

S'abonner à Journal Article