The Knowledge Economy, Gender and Stratified Migrations

  • Royaume-Uni

The Knowledge Economy, Gender and Stratified Migrations

Author: 

Type de ressource: 

La promotion de l'économie et la société du savoir, assimilée à l'objet mobile comme porteur de compétences technologiques, de gestion et cosmopolitennes, d'une part et les insécurités face à l'ordre sociale et les identités nationales d'autre part, ont, dans les dernières années, menés à une augmentation de la polarisation entre les migrants qualifiés et ceux qui sont considérés comme n'ayant pas de compétences utiles. Les premiers sont considérés comme étant porteurs d'un capital humain et ayant la capacité d'assimiler ce qui fait d'eux des candidats dignes de la citoyenneté alors que les seconds sont considérés comme susceptibles d'avoir des problèmes d'assimilation et de dépendance à l'État en raison de leur altérité économique et culturelle; ils se font donc offrir une citoyenneté partielle ou un statut transitoire par les États d'accueil. Dans le contexte européen, cette tendance a été renforcée par la redéfinition de l'espace géopolitique européen qui a créé de nouvelles barrières d'exclusion et de justice sociale. L'emphase sur l'économie du savoir génère également des inégalités de genre et des stratifications basées sur les compétences et les types de savoir ce qui a des implications sur la citoyenneté et la justice sociale.

 

Lire l'article

  • Kofman, Eleonore. "The knowledge economy, gender and stratified migrations". Studies in Social Justice, vol 1, no 2 (2007), p.122-135.