Les couples mixtes sous haute surveillance

  • Canada
  • France
  • États-Unis

Les couples mixtes sous haute surveillance

Type de ressource: 

Les différentes techniques de contrôle des mariages mixtes mises en place ces dernières années par plusieurs pays européens ont été élaborées dans une logique de gestion du risque migratoire et non dans la perspective de l’exercice d’un droit fondamental – le droit de vivre en famille –, encore moins dans l’optique d’une intégration aux sociétés d’« accueil ».

Si la migration de mariage constituait un type de migration marginale à la suite de la Deuxième Guerre mondiale, elle est devenue la cible de discours politiques soutenus depuis quelques années, alors que le regroupement familial est progressivement devenu le principal mode légal d’entrée dans les pays européens ainsi qu’aux États-Unis. Nous utilisons ici l’expression « migration de mariage », qui constitue une forme parmi d’autres de regroupement familial, pour renvoyer au processus où la relation d’un·e ressortissant·e d’un pays tiers avec un·e citoyen·ne ou un·e résident·e permanent·e constitue la base légale des droits d’admission.

 

Lire l'article complet

  • Anne-Marie D'Aoust, «Les couples mixtes sous haute surveillance», Plein Droit, no 95, décembre 2012, p. 15-18.