Payer pour émigrer : les intermédiaires de la migration au Cameroun

Payer pour émigrer : les intermédiaires de la migration au Cameroun

Type de ressource: 

Au Cameroun anglophone, les « migration brokers » sont des personnages publics largement admirés ; cependant, les témoignages de tromperies abondent. Comment les candidats à l’émigration qui donnent de l’argent à ces intermédiaires professionnels envisagent-ils le risque d’être escroqués par eux ? Il s’agit ici de conceptualiser autrement la crédibilité de ces professionnels de la migration, en fonction non plus de la nature supposée de leur activité au regard de la loi (légal versus illégal), mais des distinctions opposant localement dokimen, feymen et big men. À partir d’une terminologie émique, cet article propose une nouvelle échelle d’évaluation des « pouvoirs » de ces intermédiaires, au-delà des notions figées de trafic et de traite. Fondée sur un travail de terrain de quatorze mois mené au Cameroun anglophone entre 2007 et 2010, cette étude éclaire plus particulièrement l’action d’un organisme de développement spécialisé dans les « consultations de voyage ».

 

Acheter l'article

  • Alpes, Maybritt Jill. "Payer pour émigrer : les intermédiaires de la migration au Cameroun", Autrepart, vol.3, no 6 (2013), p.83-97.