Politique migratoire : François Hollande garde le cap

  • France

Politique migratoire : François Hollande garde le cap

"Pas d’inflexion dans la politique migratoire : dans son discours devant le Congrès réuni à Versailles, lundi 16 novembre, le président François Hollande n’a pas remis en cause l’accueil de 30 000 réfugiés annoncé début septembre. Trois jours après les attentats qui ont fait 129 morts et plus de 350 blessés à Paris et Saint-Denis, le chef de l’Etat a rappelé au contraire que ceux qui fuient la Syrie ou l’Irak sont aussi des victimes de l’Etat islamique (EI). Un soulagement pour les militants d’une France terre d’asile, qui redoutaient une marche arrière de la politique française – déjà très timide et tardivement engagée – après l’annonce par la Place Beauvau de la découverte d’un passeport syrien près d’un kamikaze qui s’était fait exploser près du Stade de France."

 

Poursuivre la lecture

  • Baumard, Maryline. "Politique migratoire : François Hollande garde le cap", Le Monde, 16 novembre 2015.
  • Asile
  • Frontières
  • Politiques d’immigration
  • Règlement sur l’immigration
  • Gestion des migrations
  • Mobilité/Immobilité
  • Réfugiés