Documents

Filtrer
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".
Anne-Marie DAOUST

Les différentes techniques de contrôle des mariages mixtes mises en place ces dernières années par plusieurs pays européens ont été élaborées dans une logique de gestion du risque migratoire et non dans la perspective de l’exercice d’un droit fondamental – le droit de vivre en famille –, encore moins dans l’optique d’une intégration aux sociétés d’« accueil ».

Le lien entre mariage, familly, l'économie et la nation est puissant. Les récents événements aux États-Unis, qui vont de l'adoption du Defense of Marriage Act en 1996 aux référendums nationaux sur la question du mariage entre conjoints de même sexe durant les élections présidentielles de 2004, sont autant de rappels que le mariage est plus qu'un arrangement relevant du domaine domestique privé; il s'agit d'une institution politique. Ce chapitre explore le cas des "mail-order brides" dans le contexte américain.

Le déclin stable du taux de mariage dans les pays d'Amérique du Nord et d'Europe depuis les années 1960 semble avoir relégué le rôle politique du mariage en relation à l'État, un sujet qui intéressait énormément le prolifique écrivain anglais Gilbert Chesterton dans les années 1920, à un état de curiosité historique et d'obsolescence.  

Anne-Marie DAOUST

Cette introduction du numéro spécial traitant de la relation "émotion, gouvernabilité et néolibéralisme" situe ce thème au sein de la récente littérature en Relations internationales sur les émotions et conséquences émotionnelles. Cette littérature omet la liaison avec la gouvernabilité, notamment en raison de l'emphase accordé par Michel Foucault à la rationnalité pratique, tel que la "conduct to conduct" dans le cas de la gouvernabilité, ce qui a mené à la conclusion que ceux-ci sont démunis de dimensions émotionnelles. 

Anne-Marie DAOUST

La question des migrations de mariage a récemment attiré l'attention, notamment en ce qui a trait à l'accroissement du nombre de défis auxquels les populations d'États tiers font face en opposition aux citoyens européens lorsqu'il est question de réunification avec un époux ou un conjoint. À travers une analyse juridique détaillée, cet article se propose de se concentrer sur la question suivante: quelles connexions peuvent être faites entre la loi, l'amour, la mobilité et la souveraineté?

Anne-Marie DAOUST

La dernière décennie fut le théâtre d'une augmentation de l'élaboration de lois concernant la migration de mariage en Europe. Une telle attention trahit les multiples préoccupations et angoisses qui s'entrecoupent non seulement avec les questions de gestion de risques, de droits et de citoyenneté, mais également avec des dimensions moins tangibles tels que les émotions, qui deviennent intégrées dans un cadre légal et dans les pratiques de surveillance.

Dans cette introduction de ce numéro spécial sur la "Loi dans la vie quotidienne des familles transnationales", on argumente que, dans la litterature socio-légale sur le transnationalisme et le processus légal transnational, les personnes ordinaires en tant qu'acteurs sont oubliées. D'autre part, l'élément manquant de la littération sur les familles transnationales est la loi, ou encore les gens ordinaires. 

Ce rapport présente la conclusion d'une étude comparative des politiques de réunification familiale dans six États membres de l'Union européenne (UE) et leurs impacts sur la vie de famille des résidents de ces États membres.

Cet article explore l'étendue et la manière dont la Cour européenne des droits de l'Homme prend en considération les intérêts des époux résidents (citoyens ou résidents permanents) dans les cas mobilisant l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'Homme (droit à la vie de famille). Les trois principes moraux pour les politiques de réunification familiale de Caren sont utilisés comme outil d'analyse dans cette évaluation des premiers cas d'admission et d'expulsion de la Cour tout en explorant les notions sous-jacentes de genre et d'ethnicité.

Le concept de transnationalisme réfère aux activités et relations sociales qui dépassent les frontières, tels que les relations familiales, l'immigration, le commerce internationale et les organisations internationales. Cet article explique la pertinence du transnationalisme dans le cadre d'études socio-légales et l'utilité de la sociologie du droit dans l'étude des lois et des processus transnationaux. Trois défis que pose le transnationalisme à la sociologie du droit sont également discutés.

Ce rapport conduit pour le EUDO Citizenship Observatory se propose d'évaluer l'évolution du régime juridique entourant l'acquisition de la citoyenneté néerlandaise à travers les années, de l'acte initiale qui comprenait de nombreux éléments discriminatoires sur le plan du genre au régime plus égal maintenant en place, régime qui comprend des éléments rigides au niveau de la naturalisation.

Le cas de l'Irlande révèle comment les implications de la grossesse et la sexualité influence la détermination du statut légal des migrants. De 1997 à 2004, les grands titres des médias irlandais ont transformé les femmes migrantes enceintes en "illégales" qui entraient dans le pays dans le but d'obtenir la résidence par le biais de l'accouchement en sol irlandais. Eithne Luibhéid présente comment les catégories de statut des migrants se développent et évoluent, comment les régimes sexuels influencent ces processus et comment les efforts pour prévenir l'immigration illégale entraînent une redéfinition des normes sexuelles nationalistes et des hiérarchies de race, de genre, de classe économique et de situation géopolitique.

Un examen révélateur de 150 ans de discrimination basée sur la sexualité contre les immigrants aux États-Unis.

Depuis la fin du XIXe siècle, la sexualité des migrantes est vue comme une menace à la sécurité nationale, menace qui doit être contenue par le biais de strictes pratiques de contrôle aux frontières. En étudiant ces politiques, leurs origines et leurs applications, Eithne Luibhéid illustre comment les frontières américaines sont devenues un site non seulement de contrôle de la sexualité féminine, mais également un lieu de contestation, de construction et de renégociation de l'identité sexuelle.

Pages