Immigration

Cet article examine le traitement des «mariages de complaisance» ou «mariages blancs» en droit de l'immigration au Royaume-Uni. Ces mesures impliquent inévitablement un degré de barrière morale et culturelle, les décideurs étant tenus de comparer le simulacre de mariage présumée contre le modèle d'une relation «authentique». Cependant, le document fait valoir que la fonction de ces mesures a souvent été de renforcer la capacité d'exclure ou supprimer immigrants indésirables.

This paper considers the treatment of ‘marriages of convenience’ or ‘sham marriages’ in UK immigration law. Such measures inevitably involve a degree of moral and cultural gate-keeping as decision-makers are obliged to measure the alleged sham marriage against the template of a ‘genuine’ relationship. However, the paper argues that the function of such measures has often been to enhance the ability to exclude or remove unwanted immigrants.

Ce chapitre analyse les politiques de migration de la famille du nouveau gouvernement travailliste de 1997 à 2010 dans le cadre de sa politique de migration en général. Il soutient que la politique était souvent le résultat d'un ensemble de pressions contradictoires. La régulation de la migration familiale partage souvent les mêmes caractéristiques que la politique d'immigration dans son ensemble: un vernis de cohérence masque les efforts pour satisfaire une multiplicité d'intérêts et de forces. Au même moment, alors que le gouvernement a aligné sa politique dans le même sens que celles des autres États européens, une certaine retenue est perceptible lors de la comparaison à d’autres politiques.

This chapter analyses the family migration policies of the New Labour government of 1997-2010 in the context of its migration policy generally. It argues that policy was often the outcome of a conflicting set of pressures. Regulation of family migration often appeared to share the same characteristics as immigration policy as a whole: a veneer of coherence concealed efforts to satisfy a multiplicity of interests and forces. At the same time, while the government moved policy in the same direction as its European neighbours, comparatively speaking it showed some restraint.

Ce chapitre examine les circonstances dans lesquelles un mariage impliquant un conjoint migrant hors-EEA est désigné comme un simulacre de mariage afin que les droits de séjour soient refusés. Il analyse les problèmes de compréhension et de définition d’un faux mariage et fait valoir que les contrôles sur les mariages fictifs régulent souvent un plus large éventail de mariages que ceux conclus dans le seul but d'obtenir des droits de résidence.

This chapter investigates the circumstances in which a marriage involving a non- EEA migrant spouse is designated a sham marriage so that residence rights are refused. It analyses the problems of understanding and defining a sham marriage and argues that controls over sham marriages often regulate a much wider range of marriages than those entered for the sole purpose of obtaining residence rights.

La migration de mariage est une question controversée et problématique au Royaume-Uni comme ailleurs en Europe. Cette analyse périodique est un examen complet de la régulation de la migration de mariage au Royaume-Uni.

Les politiques d'immigration et les politiques concernant l'intégration des minorités ethniques dans la société néerlandaise ont été sur l'ordre du jour politique néerlandais durant les dernières décennies. Récemment, cependant, ces débats ont reçu une nouvelle impulsion suite à la publication d'un article de journal par un membre éminent du parti travailliste néerlandais, Paul Scheffer. Dans ce chapitre, je replaceles développements récents dans les politiques de regroupement familial néerlandais sur le fond de ces débats actuels sur l'immigration, l'intégration et la culture néerlandaise traditionnelle - et en particulier, les normes de la famille néerlandaise.

Immigration policies and policies regarding the integration of ethnic minorities into Dutch society have been on the Dutch political agenda for the past decades. Recently, however, these debates received a new impulse from the publication of a newspaper article by a prominent member of the Dutch Labor party, Paul Scheffer. In this chapter I wish to place recent developments in Dutch family reunification policies against the background of these current debates on immigration, integration, and traditional Dutch culture - and in particular, Dutch family norms. 

Pages

S'abonner à Immigration