Discretionary power

Ce chapitre examine les circonstances dans lesquelles un mariage impliquant un conjoint migrant hors-EEA est désigné comme un simulacre de mariage afin que les droits de séjour soient refusés. Il analyse les problèmes de compréhension et de définition d’un faux mariage et fait valoir que les contrôles sur les mariages fictifs régulent souvent un plus large éventail de mariages que ceux conclus dans le seul but d'obtenir des droits de résidence.

This chapter investigates the circumstances in which a marriage involving a non- EEA migrant spouse is designated a sham marriage so that residence rights are refused. It analyses the problems of understanding and defining a sham marriage and argues that controls over sham marriages often regulate a much wider range of marriages than those entered for the sole purpose of obtaining residence rights.

Ce livre place les politiques en matière d'immigration familiale dans une perspective plus large de changement des normes familiales. Ce faisant, il présente la valeur de l'étude des lois en matière d'immigration non comme un champ isolé, mais plutôt en connexion avec d'autres champs juridiques et politiques. En prenant les Pays-Bas comme exemple, le livre présente comment les politiques en matière d'immigration familiale ont évolué d'un système basé sur la droit du citoyen mâle pourvoyeur de la famille à un système octroi et restreint la liberté de mouvement en fonction du mérite individuel.

This book places family migration policies in the broader perspective of changing family norms. In doing so, it shows the added value of studying immigration law not as an isolated field, but in connection with other fields of law and policy. Taking the Netherlands as an example, it shows how family migration policies have evolved from a system premised on the male breadwinner-citizen’s right to domicile, to one granting and restricting freedom of movement according to individual merit.

Ce chapitre se concentre sur les techniques disciplinaires des agents consulaires vis-à-vis les facilitateurs de migrations et les voyageurs transfrontaliers. Il contribue à notre compréhension de ce qui est désigné comme la gestion de la migration en remettant en cause un régime de vérité sur le comment et pourquoi de la différenciation entre les acteurs qui entoure la migration. Au sein du domaine politique, les facilitateurs de migration sont définis en terme de crimes et de profit alors que les acteurs étatiques sont définis en terme de la loi et de la transparence. Ce chapitre questionne ouvertement les prérequis à l'obtention d'un visa et, ce faisant, ébauche des connexions entre permis de voyage et argent.

This chapter focuses on disciplinary techniques of consulate officers vis-à-vis migration brokers and cross-border travellers. It contributes towards our understanding of so-called migration management by questioning a truth regime about how and why to differentiate between different actors that discipline migration. Within the policy domain, migration brokers are framed in terms of crimes and profit and state actors in terms of the law and transparency. This chapter openly asks what it takes to get a visa and in doing so queries connections between travel permits and money. 

Cet article examine comment les bureaucrates de terrain dans le contrôle de l'immigration utilise leur marge de pouvoirs discrétionnaires. Sur la base de deux études ethnographiques des consultats français de Yaoundé et Tunis, nous défendons que les pratiques des agents étatiques sont significativement modelés par les contraintes organisationnelles tel que la manière dont les processus décisionnels sont organisés et les habitudes bureaucratiques, incluant la peur de la fraude.

This article examines how street-level bureaucrats within migration control use their scope for discretionary powers. On the basis of two ethnographic studies of French consulates in Yaoundé and Tunis, we argue that state agents’ practices are significantly shaped by organizational constraints such as how decision-making processes are organized and the bureaucratic habitus, including the fear of fraud.

Cet article se concentre sur les formes de migration reliées au mariage au Cameroun et considère la nature genrée de l'Europe enmurée par le biais d'un questionnement critique sur la manière dont les technologies de régulation aux consulats accordent ou refusent l'accès à l'Europe pour les hommes et les femmes.

This article will focus on marriage related forms of migration in Cameroon and will reconsider the gendered nature of fortress Europe by critically questioning how regulatory technologies at consulate offices grant or withhold access to Europe to both men and women.

Pages

Subscribe to Discretionary power