Discretionary power

The auteur explores the impact of international law on legal practice in Canada with a special attention to the politics and immigration laws, and the way they affect the lives of woemn wanting to enter Canada.

L'auteure explore l'impact de la loi internationale sur la pratique légale au Canada, avec une attention spéciale sur la politique et la loi sur l'immigration, et la façon dont elles affectent la vie des femmes qui veulent entrer au Canada.

En utilisant une analyse légale et discursive qui se concentre sur la production des travailleuses migrantes à titre de travailleurs, de criminelles et de sujets de droits humains, cet article argumente que l'incohérence de la politique canadienne ne peut être rendue intelligible que lorsqu'elle est étudiée à travers ces différents objectifs. L'article conclut en considérant les options de politiques qui s'offrent aux États pour adresser cette problématique.

Using a legal and discursive analysis that focuses on the production of female labor migrants variously as workers, as criminals and as bearers of human rights, the article argues that the incoherence of Canadian policy can only be rendered intelligible when refracted through these different lenses. The article concludes by considering policy options available to the state in addressing the issue. ​

L'objectif de cet article est d'intégrer les conceptions légales et sociales de la citoyenneté alors qu'elles se matérialisent à la traversée des frontières géographique, politique et sociale qui accompagnent la mobilité transnationale. Plutôt que de poser la question de "qui est le citoyen?", je pose la question de "qui est l'Autre du citoyen?", partiellement à titre de moyen de délimiter ce à quoi on réfère par la citoyenneté en pensant à qui nous désignons comme l'altérité.

The objective of this article is to integrate legal and social conceptions of citizenship as they materialize at the geographic, political, and social border crossings that accompany transnational mobility. Rather than pose the question "who is the citizen?," I ask "who is the citizen’s Other?," partly as a means of surfacing what we mean by citizenship by thinking about who we designate as its alterity.

L'étude de jugements de la Cour européenne des droits humains et de la Cour suprême du Canada à travers une série de cas impliquant de non-citoyens et la sécurité nationale révèle que les Cours font non seulement circuler des pratiques et des arguments légaux entre les juridictions, mais elles font également circuler - possiblement par inadvertance - des fausses représentations des pratiques, tout en restant stratégiement sourde aux arguments dissidents.

Tracking judgments from the European Court of Human Rights and the Supreme Court of Canada across a series of cases dealing with non-citizens and national security reveals that courts not only circulate practices and legal arguments between jurisdictions, they also circulate – perhaps inadvertently – misrepresentations of practices, and remain strategically deaf to dissonant arguments.

Nous survelons les sources de l'anxiété populaire autour des double citoyennetés et nous nous concentrons sur les deux objections récurentes au sujet des prétentions des individus ayant la double citoyenneté et résidant à l'extérieur du Canada aux droits légaux associés à la citoyenneté canadienne. La première objection est que les citoyens non-résidents ne vivent pas au Canada et donc, ils ne démontrent pas d'un niveau adéquat d'attachement au Canada. En second lieu, les citoyens non-résidents ne paient pas de taxes et donc, ils ne sont pas autorisés à se prévaloir des droits associés à la citoyenneté.

L'auteure soutient que la tentative de Doré de synchroniser l'analyse de la proportionnalité (dérivée de la décision constitutionnelle) au contrôle de la raisonnabilité déférente (dérivé de la loi administrative) est insatisfaisanteé Le remplacement des termes "droit" ou "liberté" par "valeurs" dans la Charte dissimule la reconnaissance des droits et libertés en jeu.

Pages

Subscribe to Discretionary power