Feminist perspective

Cet article, à travers l'étude du cas de Sara Harb Quiroz, nous offre une perspective sur les efforts des services d'immigration pour identifier et exclure les femmes nées dans un État tier qui sont présumées être lesbiennes. Le fait que Quiroz ait eu des difficultés à entrer à El Paso car un agent suspectait qu'elle soit lesbienne démontre clairement que la sexualité fonctionne comme un point dense de transfert des relations de pouvoirs à la frontière.

This article, through the study case of Sara Harb Quiroz, provides us with a window into immigration service efforts to identify and exclude foreign- born women who were believed to be lesbians. That Quiroz encountered difficulties when entering at El Paso, because an agent suspected that she was a lesbian, clearly demonstrates that sexuality functioned as a "dense transfer point for relations of power" at the border.

Un examen révélateur de 150 ans de discrimination basée sur la sexualité contre les immigrants aux États-Unis.

Depuis la fin du XIXe siècle, la sexualité des migrantes est vue comme une menace à la sécurité nationale, menace qui doit être contenue par le biais de strictes pratiques de contrôle aux frontières. En étudiant ces politiques, leurs origines et leurs applications, Eithne Luibhéid illustre comment les frontières américaines sont devenues un site non seulement de contrôle de la sexualité féminine, mais également un lieu de contestation, de construction et de renégociation de l'identité sexuelle.

A revelatory examination of 150 years of sexuality-based discrimination against immigrants to the United States.

Since the late nineteenth century, immigrant women’s sexuality has been viewed as a threat to national security, to be contained through strict border-monitoring practices. By scrutinizing this policy, its origins, and its application, Eithne Luibhéid shows how the U.S. border became a site not just for controlling female sexuality but also for contesting, constructing, and renegotiating sexual identity. 

Le cas de l'Irlande révèle comment les implications de la grossesse et la sexualité influence la détermination du statut légal des migrants. De 1997 à 2004, les grands titres des médias irlandais ont transformé les femmes migrantes enceintes en "illégales" qui entraient dans le pays dans le but d'obtenir la résidence par le biais de l'accouchement en sol irlandais. Eithne Luibhéid présente comment les catégories de statut des migrants se développent et évoluent, comment les régimes sexuels influencent ces processus et comment les efforts pour prévenir l'immigration illégale entraînent une redéfinition des normes sexuelles nationalistes et des hiérarchies de race, de genre, de classe économique et de situation géopolitique.

The case of Ireland reveals how the implications of pregnancy and sexuality figure in the determination of immigrants’ legal status. From 1997 to 2004, Ireland’s headlines recast pregnant immigrants as “illegals” entering the country to gain legal residency through childbirth. Eithne Luibhéid offers unvarnished insight into how categories of immigrant legal status emerge and change, how sexual regimes figure in these processes, and how efforts to prevent illegal immigration redefine nationalist sexual norms and associated racial, gender, economic, and geopolitical hierarchies. 

Ce rapport conduit pour le EUDO Citizenship Observatory se propose d'évaluer l'évolution du régime juridique entourant l'acquisition de la citoyenneté néerlandaise à travers les années, de l'acte initiale qui comprenait de nombreux éléments discriminatoires sur le plan du genre au régime plus égal maintenant en place, régime qui comprend des éléments rigides au niveau de la naturalisation.

This report conducted for the EUDO Citizenship Observatory aims to evaluate the evolution of Dutch citizenship law through the years as it evoluated from an Act containing several gender discriminatory provisions to a more equal legal regime, but with strict requirements for naturalization. 

Pages

Subscribe to Feminist perspective