Gender and migration

The promotion of knowledge economies and societies, equated with the mobile subject as bearer of technological, managerial and cosmopolitan competences, on the one hand, and insecurities about social order and national identities, on the other, have in the past few years led to increasing polarisation between skilled migrants and those deemed to lack useful skills.

Cet article explore les dichotomies et les invisibilités genrées que sous-tendent le concept de l'économie et la société du savoir à travers une étude de deux figures emblématiques et constrastante qui travaillent dans les technologies de l'information et de la communication et dans le travail domestique ou de soins comme titulaires de différentes configuration du savoir et des compétences dans les circuits contemporains de la globalisation.

This paper explores the dichotomies and gendered invisibilities underpinning the concept of the knowledge economy and society through a closer examination of two emblematic and contrasting figures working in Information and Communication Technology and domestic/care work as bearers of different configurations of knowledge and skills in the contemporary circuits of globalisation.

Ces études explorent en détail à la fois les obstacles et leurs réponses et stratégies pour entrer sur le marché du travail et la déqualification dans des secteurs spécifiques et des États de même qu'en Union européenne. Cet article défend également que la façon dont les régulations à l'immigration articulent les migrations genrés de compétences est un sujet qui mérite plus d'attention.

These studies explore in more detail both the obstacles and their responses and strategies to entry into the labour market and deskilling and in specific sectors and states as well as in the European Union. The article also argues that how immigration regulations shape gendered skilled migrations is a topic which deserves more attention.

Cet article défend que l'on pourrait avoir une meilleure compréhension des différentes modalités et trajectoires du "care" dans la reproduction des individus, des familles et des communautés, à la fois des populations migrantes et non-migrantes, en articulant les divers circuits de migrations, en particulier ceux du travail et de la famille.

This article argues that we could achieve a better understanding of the different modalities and trajectories of care in the reproduction of individuals, families, and communities, both of migrant and nonmigrant populations by articulating the diverse circuits of migration, in particular that of labor and the family.

Les politiques d'immigration contribuent à façonner la nature genrée des flux de migration. L'intéraction du genre avec les autres divisions sociales telles que la nationalité, l'éducation, les ressources économiques, sociales et culturelles en conjonction aux politiques d'immigration créent un matrice complexe de stratification. Les résultats genrés et la stratification des droits et de l'accès à l'établissement et à la citoyenneté ne sont pas nécessairement ouvertement énoncés, mais résultent des manières par lesquelles les critères des différentes formes d'immigrations sont appliqués. 

Immigration policies contribute to shaping the gendered nature of these flows. The intersection of genre with other social divisions such as nationality, education, and economic, social and cultural resources in conjunction with immigration policies also create a complex matrix of stratification. The gendered outcomes and stratified rights and access to settlement and citizenship are not necessarily overtly enunciated but result from the ways in which the criteria relating to different forms of immigration are applied. 

Cet article se concentre sur les moyens de subsistances et les droits des femmes du Tiers-monde dans différents régimes d'États providences après qu'elles aient immigré seules pour le travail ou l'éducation, dans le cadre d'une réunification familiale ou comme demandeur d'asile ou réfugiée. L'article présente principalement des migrantes de première génération, c'est-à-dire des femmes nées dans d'autres États et qui ont immigré par la suite.

Pages

Subscribe to Gender and migration