Illegal immigrant

Cet article vise à étudier ces deux voies par lesquelles la loi en matière d'immigration opère dans l'Ouest américain. Pour ce faire, l'article analyse un groupe particulier d'immigrants dans le détail, à la fois pour répondre à la question de pourquoi la loi refuse d'intervenir et pour vérifier si d'autres lois - des lois qui ne ressemblent pas à des lois restrictives d'immigration - fonctionnent pour modeler les populations désirées sur les nouveaux territoires. 

This Article aims to study these two ways in which immigration law operated in the American West. To do so, it analyzes a particular group of immigrants in detail, both to answer the question of why the law refused to intervene and also to ascertain whether other laws—laws that do not look like restrictive immigration laws—functioned to shape the desired population in the new territories.

Depuis la fin des années 1980, on observe une diversification des flux migratoires européens. Les États, qui restent les acteurs centraux des politiques en matière d'immigration malgré la tendance à l'harmonisation au sein de l'Union européenne, ont répondu à ces tendances complexes et ces pressions contradictoires par une diversification des catégories de migrants et des statuts.

Since the late 1980s there has been a diversification of European migratory flows. States, which remain the key actors in migration policies despite growing European harmonisation, have responded to these complex patterns and contradictory pressures by diversifying migrant categories and statuses.

Grâce à une concentration sur la campagne américaine pour la reconnaissance des mariages entre personnes de même sexe au sein de la loi sur l'immigration, cet article confronte, au sein d'une discussion critique, les travaux scientifiques traitant des constructions sociales de l'immigration non-documentées et les études queer. Confrontant les représentations néolibérales du statut légal ou illégal de l'immigrant considéré comme signe de son caractère individuel plutôt que comme le résultat de multiples relations de pouvoir, cet article souligne le role central des régimes sexuels dans la construction de la distinction entre le légal et l'illégal. 

Si le statut d'illégal est souvent considéré comme découlant de la qualité d'indésirable associé aux migrants, les récentes recherches scientifiques ont démontré que le statut de légal et le statut d'illégal sont créés à travers des processus politiques et des relations de pouvoir qui demandent une attention critique particulière. Cet article s'ajoute à la littérature existante en présentant que les normes sexuelles influencent où et comment les États font la distinction entre le statut de légal et le statut d'illégal.

“Illegal” status is commonly conceived as stemming from migrants' undesirable characters, yet recent scholarship has shown that “legal” and “illegal” statuses are created through political processes and relations of power that require critical scrutiny. This essay expands the scholarship by showing that sexual norms critically shape where and how states draw distinctions between legal and illegal status.

Le cas de l'Irlande révèle comment les implications de la grossesse et la sexualité influence la détermination du statut légal des migrants. De 1997 à 2004, les grands titres des médias irlandais ont transformé les femmes migrantes enceintes en "illégales" qui entraient dans le pays dans le but d'obtenir la résidence par le biais de l'accouchement en sol irlandais. Eithne Luibhéid présente comment les catégories de statut des migrants se développent et évoluent, comment les régimes sexuels influencent ces processus et comment les efforts pour prévenir l'immigration illégale entraînent une redéfinition des normes sexuelles nationalistes et des hiérarchies de race, de genre, de classe économique et de situation géopolitique.

The case of Ireland reveals how the implications of pregnancy and sexuality figure in the determination of immigrants’ legal status. From 1997 to 2004, Ireland’s headlines recast pregnant immigrants as “illegals” entering the country to gain legal residency through childbirth. Eithne Luibhéid offers unvarnished insight into how categories of immigrant legal status emerge and change, how sexual regimes figure in these processes, and how efforts to prevent illegal immigration redefine nationalist sexual norms and associated racial, gender, economic, and geopolitical hierarchies. 

Pages

Subscribe to Illegal immigrant