Security dispositive

Les États membres de l’UE ont entamé lundi à Bruxelles une nouvelle série de réunions pour se coordonner face à une crise migratoire qui ne donne aucun signe d’essoufflement sur le terrain, à l’approche de l’hiver. Les ministres de l’Intérieur européens se sont réunis à deux jours d’un sommet à Malte, où chefs d’État et de gouvernement de l’UE presseront leurs homologues africains de coopérer davantage aux retours de migrants économiques vers l’Afrique.

La Slovénie va installer dans les prochains jours à sa frontière croate des «obstacles techniques», y compris le cas échéant une «clôture», pour mieux contrôler le flux de migrants entrant dans le pays, a annoncé mardi le premier ministre Miro Cerar.

« Assurer une entrée ordonnée, contrôlée » en Autriche. Telle est la volonté affichée par la ministre de l’intérieur du pays, Johanna Mikl-Leitner, qui a annoncé, mercredi 28 octobre, qu’une barrière allait être érigée le long de la frontière avec la Slovénie, également membre de l’Union européenne, afin de contrôler le flux de réfugiés.

Une réaction en chaîne qui fragilise l’espace Schengen. Après la Hongrie, l’Autriche, la Croatie et plusieurs autres pays européens, la Slovénie décide à son tour de restreindre l’accès à ses frontières face à l’arrivée massive de migrants en Europe.

Dans la petite chambre de la famille Hasani, des Kosovars originaires de Mitrovica, les valises sont déjà prêtes. C’est comme si elles n’avaient jamais été défaites. « Retour à la case départ, constate, cynique, Besim, le père, 38 ans. On a tout sacrifié, on s’est endettés pour arriver jusqu’ici, et la seule chose que l’Allemagne trouve à nous offrir, c’est un billet d’avion retour ». Neuf mois après avoir quitté son pays pour l’Allemagne, la famille s’apprête à être rapatriée, comme le seront sans doute aussi les quelque 320 autres demandeurs d’asile originaires du Kosovo, d’Albanie ou du Monténégro qui vivent avec eux dans le centre d’Ingolstadt, en Bavière.

 

Vendredi 30 octobre, 22 candidats à l’exil ont encore péri en Mer Egée et 35 sont portés disparus au large de l’Espagne. Le même jour, l’Allemagne et l’Autriche ont décidé de limiter l’arrivée des migrants à cinq points de leur frontière commune pour mieux contrôler leur afflux.

 Slovenia began erecting a razor-wire fence at its border with Croatia on Wednesday to stem the flow migrants as winter closes in and countries to the north tighten border controls.

In July, 29 members of Congress sent a letter to the Justice Department, the Department of Homeland Security, and its Immigration and Customs Enforcement branch urging them to halt the planned expansion of the controversial, privately run Adelanto Detention Facility in California. The letter also called for an independent investigation into allegations of systemic medical neglect and abuse there, which an ICE internal watchdog alleged to have contributed to the death of at least one detainee.

Débordée par le flux ininterrompu de réfugiés arrivant toujours au rythme de 6000 à 10 000 personnes par jour sur son territoire, l’Allemagne a décidé de durcir son arsenal juridique.

Les pays concernés par un afflux massif de migrants arrivant en Europe par la route des Balkans ont décidé dimanche soir de créer cent mille places d’accueil pour mieux juguler cet afflux, dont 50 000 en Grèce, a annoncé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Pages

Subscribe to Security dispositive