L’Allemagne organise le retour des « mauvais migrants »

L’Allemagne organise le retour des « mauvais migrants »

"Dans la petite chambre de la famille Hasani, des Kosovars originaires de Mitrovica, les valises sont déjà prêtes. C’est comme si elles n’avaient jamais été défaites. « Retour à la case départ, constate, cynique, Besim, le père, 38 ans. On a tout sacrifié, on s’est endettés pour arriver jusqu’ici, et la seule chose que l’Allemagne trouve à nous offrir, c’est un billet d’avion retour ». Neuf mois après avoir quitté son pays pour l’Allemagne, la famille s’apprête à être rapatriée, comme le seront sans doute aussi les quelque 320 autres demandeurs d’asile originaires du Kosovo, d’Albanie ou du Monténégro qui vivent avec eux dans le centre d’Ingolstadt, en Bavière. Dans cette ancienne caserne militaire convertie en centre d’arrivée et de rapatriement, le rêve d’Allemagne prend fin pour ceux qui ne sont pas venus pour sauver leur vie, mais dans l’espoir d’en trouver une meilleure. « Ce centre vise à regrouper les demandeurs d’asile originaires des pays des Balkans qui n’ont presque aucune chance de rester », explique Maria Els, vice-présidente de la région de Haute-Bavière, en présentant les bâtiments."

 

Poursuivre la lecture

  • Bordenet, Camille. "L’Allemagne organise le retour des « mauvais migrants »" Le Monde, 3 novembre 2015.
  • Asile
  • Pouvoir discrétionnaire
  • Droits humains
  • Politiques d’immigration
  • Règlement sur l’immigration
  • Gestion des migrations
  • Gestion de la population
  • Réfugiés
  • Sécurisation
  • Dispositifs de sécurité