Separation or Permeability?

  • Canada

Separation or Permeability?

Author: 

Type de ressource: 

En se fondant sur les problématiques variées découlant de la dichotomie entre la théorie politique et les projets quotidiens, nous argumentons que les États étaient historiquement moins bordés par de rigides frontières et autonomes que l'opinion publique et l'étude des approches des États-nations ont laissé présumer. D'abord, nous adresserons la perméabilité des frontières dans la période de migrations de masse au tournant du 20e siècle en prenant pour exemple les migrants nés dans certaines régiones européennes, chinoises ou autres qui ont choisi le Canada comme destination. Ensuite, nous aborderons la période de 1880 à 1940 durant laquelle il y eut l'émergence de la classe ouvrière dans le monde atlantique et que le "paupérisme" a entraîné l'émergence d'une pensée sociale transatlantique et, au milieu du 20e siècle, un corollaire è la citoyenneté politique, incluant une sécurité socioéconomique. Troisièmement, de la naissance des Nations Unies au tournant du 21e siècle, une nouvelle étape de l'interaction politique peut être discernée. Les démocraties sont devenues très sensibles aux développements au-delà de leurs frontières et sont devenus liées dans un système multilatéral complet d'organisations et de règles juridiques. Ils peuvent intégrer une grande partie de cela dans leurs propres systèmes et également se rapporter à ces ensembles de normes à différents degrés et magnitudes de conformité.

 

Lire l'article

  • Macklin, Audrey. "Separation or Permeability?" (with D. Hoerder). International Journal, vol.61 (2006), p.793-812.