Documents

Filtrer
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".
Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".

La Cour européenne des droits de l'Homme (Cour européenne) a récemment mis en évidence une décision importante concernant l'admission des enfants dans le cas de Sen c. Pays-Bas. Selon la façon dont on interprète cette décision, cela pourrait signifier un changement significatif par rapport aux décisions antérieures que la Cour européenne a prises sur cette question.

Dans ce chapitre, je vais donner un bref survol des changements normatifs qui ont eu lieu aux Pays-Bas au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Je vais évaluer ces changements aux développements qui ont eu lieu, au cours de la même période, à la régulation de la migration familiale aux Pays-Bas. Ensuite, je vais explorer la façon dont le régime de la migration familiale qui a pris forme à la fin du XXe siècle se rapporte à un nouveau contexte de la mondialisation comme théorisé par, entre autres, Sassen. Enfin, je vais questionner si et dans quelle mesure l'héritage raciste du passé colonial néerlandais se répercutent dans le contexte actuel.

While families all over the world enlist the help of family, friends, or paid day care for their children, the need to do so is especially strong for individual women (single or divorced) who work outside the home to earn a living. Women who migrate for work in another country, in search of better pay, may need to have children stay in the homes of others in the country of origin. That "good mothering" may take many forms was not initially recognized under Dutch immigration law. The approach in the Netherlands eventually brbought it into conflict with European human rights law and with the merging immigration law of the European Union (EU).

Les politiques d'immigration et les politiques concernant l'intégration des minorités ethniques dans la société néerlandaise ont été sur l'ordre du jour politique néerlandais durant les dernières décennies. Récemment, cependant, ces débats ont reçu une nouvelle impulsion suite à la publication d'un article de journal par un membre éminent du parti travailliste néerlandais, Paul Scheffer. Dans ce chapitre, je replaceles développements récents dans les politiques de regroupement familial néerlandais sur le fond de ces débats actuels sur l'immigration, l'intégration et la culture néerlandaise traditionnelle - et en particulier, les normes de la famille néerlandaise.

La migration de mariage est une question controversée et problématique au Royaume-Uni comme ailleurs en Europe. Cette analyse périodique est un examen complet de la régulation de la migration de mariage au Royaume-Uni.

Ce chapitre examine les circonstances dans lesquelles un mariage impliquant un conjoint migrant hors-EEA est désigné comme un simulacre de mariage afin que les droits de séjour soient refusés. Il analyse les problèmes de compréhension et de définition d’un faux mariage et fait valoir que les contrôles sur les mariages fictifs régulent souvent un plus large éventail de mariages que ceux conclus dans le seul but d'obtenir des droits de résidence.

Ce chapitre analyse les politiques de migration de la famille du nouveau gouvernement travailliste de 1997 à 2010 dans le cadre de sa politique de migration en général. Il soutient que la politique était souvent le résultat d'un ensemble de pressions contradictoires. La régulation de la migration familiale partage souvent les mêmes caractéristiques que la politique d'immigration dans son ensemble: un vernis de cohérence masque les efforts pour satisfaire une multiplicité d'intérêts et de forces. Au même moment, alors que le gouvernement a aligné sa politique dans le même sens que celles des autres États européens, une certaine retenue est perceptible lors de la comparaison à d’autres politiques.

Ce chapitre analyse l'évolution de la réglementation au Royaume-Uni des mariages transnationaux depuis qu'ils sont devenus une question de premier plan dans les années 1960. Il emploie les récentes définitions de la «frontière» afin de faire valoir que la réglementation coïncidait initialement avec la frontière géographique avant d'être exporté par l'établissement de l'externalisation des frontières.

Cet article examine le traitement des «mariages de complaisance» ou «mariages blancs» en droit de l'immigration au Royaume-Uni. Ces mesures impliquent inévitablement un degré de barrière morale et culturelle, les décideurs étant tenus de comparer le simulacre de mariage présumée contre le modèle d'une relation «authentique». Cependant, le document fait valoir que la fonction de ces mesures a souvent été de renforcer la capacité d'exclure ou supprimer immigrants indésirables.

À une époque où les questions relatives à la migration et à la formation de communautés diasporiques en sont venus à être critique pour tous les systèmes juridiques européens, ce volume reflète, discute et analyse les questions soulevées par les diasporas qui se sont établis en Europe depuis plus de cinquante ans d'immigration et les défis à relever par les systèmes juridiques à la lumière de la migration continue.

Although gender offers valuable perspectives for understanding migration law, masculinity has received little attention. In family migration, men are generally regarded as economic agents and family as marginal to their lives, a view that is difficult to dislodge because it serves the purposes of governments anxious to reduce unwanted immigration. In British immigration law, measures have often explicitly or implicitly relied on such gender-based assumptions.

Ce numéro spécial vise à étendre la discussion sur la migration et le sexe en explorant les façons dont les expériences sexospécifiques des hommes de la migration restent marginalisés.

Cet article analyse les aspects clés de la régulation d'entrée et de séjour des conjoints migrants en provenance des États de l'EEE. Il démontre qu'il y a des différences de régulation, particulière entre les États d'Europe de l'Est et du Sud par rapport aux États de l'Ouest et du Nord de l'Europe, mais, dans la majorité des cas, le nombre de différence est limité. L'article connecte cette "ressemblance familiale" au concept plus large d'européanisation. Même là où il n'y a pas d'obligation légale, les normes légales européennes et la pratique dans d'autres États européens circonscrivent ce qui est possible. 

Le Danemark a la réputation d'avoir les contrôles les plus restrictifs d’Europe au niveau de l'immigration familiale, et, bien que leur pleine rigueur a récemment légèrement diminué, le régime danois a été cité par les représentants de la coalition gouvernementale comme un modèle à suivre pour le Royaume-Uni. Cet article analyse les règles danoises pour admettre les conjoints et les partenaires des citoyens et des résidents permanents. Il décrit la nature du régime, puis examine les facteurs qui ont conduit à l'état actuel des choses. Il conclut en considérant brièvement les problèmes potentiels à la mise en œuvre d’un régime de syle danois au Royaume-Uni.

Cet article traite de dix cas de migration familiale qui furent décidées par la Chambre des lords ou la Cour suprême («la Cour») en commençant par Huang en 2007 et se terminant avec Quila en 2011. Il soutient qu'ils incarnent collectivement un ensemble de principes sur la relation entre le contrôle de l'immigration, les tribunaux et la vie familiale des migrants qui ont permit aux liens affectifs des migrants et de leurs familles de recevoir, pour la première fois, une reconnaissance appropriée devant les tribunaux.

Pages