Discretionary power

A revelatory examination of 150 years of sexuality-based discrimination against immigrants to the United States.

Since the late nineteenth century, immigrant women’s sexuality has been viewed as a threat to national security, to be contained through strict border-monitoring practices. By scrutinizing this policy, its origins, and its application, Eithne Luibhéid shows how the U.S. border became a site not just for controlling female sexuality but also for contesting, constructing, and renegotiating sexual identity. 

The case of Ireland reveals how the implications of pregnancy and sexuality figure in the determination of immigrants’ legal status. From 1997 to 2004, Ireland’s headlines recast pregnant immigrants as “illegals” entering the country to gain legal residency through childbirth. Eithne Luibhéid offers unvarnished insight into how categories of immigrant legal status emerge and change, how sexual regimes figure in these processes, and how efforts to prevent illegal immigration redefine nationalist sexual norms and associated racial, gender, economic, and geopolitical hierarchies. 

Ce rapport conduit pour le EUDO Citizenship Observatory se propose d'évaluer l'évolution du régime juridique entourant l'acquisition de la citoyenneté néerlandaise à travers les années, de l'acte initiale qui comprenait de nombreux éléments discriminatoires sur le plan du genre au régime plus égal maintenant en place, régime qui comprend des éléments rigides au niveau de la naturalisation.

This report conducted for the EUDO Citizenship Observatory aims to evaluate the evolution of Dutch citizenship law through the years as it evoluated from an Act containing several gender discriminatory provisions to a more equal legal regime, but with strict requirements for naturalization. 

Ce rapport présente la conclusion d'une étude comparative des politiques de réunification familiale dans six États membres de l'Union européenne (UE) et leurs impacts sur la vie de famille des résidents de ces États membres.

This report presents the outcome of a comparative study on the family reunification policies in six European Union (EU) Member States and their impact on the family life of the residents of these Member States.

Dans cette introduction de ce numéro spécial sur la "Loi dans la vie quotidienne des familles transnationales", on argumente que, dans la litterature socio-légale sur le transnationalisme et le processus légal transnational, les personnes ordinaires en tant qu'acteurs sont oubliées. D'autre part, l'élément manquant de la littération sur les familles transnationales est la loi, ou encore les gens ordinaires. 

In the introduction of this special issue on “Law in the everyday lives of transnational families”, we argue that in the socio-legal literature on transnationalism and transnational legal process, ordinary people as actors are missing. On the other hand, what is missing from the abundant literature on transnational families, is law, or are ordinary people. 

La question des migrations de mariage a récemment attiré l'attention, notamment en ce qui a trait à l'accroissement du nombre de défis auxquels les populations d'États tiers font face en opposition aux citoyens européens lorsqu'il est question de réunification avec un époux ou un conjoint. À travers une analyse juridique détaillée, cet article se propose de se concentrer sur la question suivante: quelles connexions peuvent être faites entre la loi, l'amour, la mobilité et la souveraineté?

Cette introduction du numéro spécial traitant de la relation "émotion, gouvernabilité et néolibéralisme" situe ce thème au sein de la récente littérature en Relations internationales sur les émotions et conséquences émotionnelles. Cette littérature omet la liaison avec la gouvernabilité, notamment en raison de l'emphase accordé par Michel Foucault à la rationnalité pratique, tel que la "conduct to conduct" dans le cas de la gouvernabilité, ce qui a mené à la conclusion que ceux-ci sont démunis de dimensions émotionnelles. 

Pages

Subscribe to Discretionary power