Immigration officer

L’Europe n’en a pas fini avec la crise des réfugiés. La crainte d’une fermeture de toutes les frontières européennes, un temps calme sur la mer Egée, ainsi que, selon les Nations unies, l’offensive de l’armée syrienne, appuyée par l’Iran et par la Russie, contribuent à un nouvel afflux. D’après l’ONU, environ 35 000 personnes ont fui notamment la région d’Alep ces derniers jours.

"La République tchèque est la seule, parmi les pays par lesquels transitent les personnes se rendant plus à l’ouest, à soumettre « de façon routinière ces migrants et réfugiés à une détention de quarante jours, parfois jusqu’à quatre-vingt-dix jours, dans des conditions décrites comme dégradantes », a déclaré le haut-commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al-Hussein, jeudi 22 octobre."

"Four Honduran teenage boys are missing after they ran away from a federally funded shelter in Tucson this month, sparking concern among both conservative and liberal critics of the system for housing immigrant youths. Both sides say the program needs more oversight and transparency."

Considère les expériences de l'auteur quant au processus de "entry clearance" pour les applications de résidence et de mariage sur le territoire du sous-continent indien. Examine le rôle de l'office de "clearance entry". Examine le processus d'autorisation de l'entrée, en mettant l'accent sur l'importance pour les candidats d'être bien informés, les décisions sur l'opportunité d'organiser une entrevue avec le demandeur, les entretiens eux-mêmes, et l'utilisation d'avis de refus. Décrit l'obligation pour le demandeur de présenter des preuves soutenant la demande, en référence à la norme de la preuve, de faux documents, et l'importance des connaissances locales. Prend note de l'exercice de contrôle de la qualité.

Considers the author's experiences of entry clearances for settlement and marriage applications from the Indian subcontinent. Discusses the role of the entry clearance officer. Examines the entry clearance process, focusing on the importance of well informed applicants, decisions on whether to arrange an interview with the applicant, the interviews themselves, and the use of refusal notices. Outlines the requirement for the applicant to submit supporting evidence with their application, with reference to the standard of proof, forged documents, and the importance of local knowledge. Notes the exercise of quality control.

Ce chapitre se concentre sur les techniques disciplinaires des agents consulaires vis-à-vis les facilitateurs de migrations et les voyageurs transfrontaliers. Il contribue à notre compréhension de ce qui est désigné comme la gestion de la migration en remettant en cause un régime de vérité sur le comment et pourquoi de la différenciation entre les acteurs qui entoure la migration. Au sein du domaine politique, les facilitateurs de migration sont définis en terme de crimes et de profit alors que les acteurs étatiques sont définis en terme de la loi et de la transparence. Ce chapitre questionne ouvertement les prérequis à l'obtention d'un visa et, ce faisant, ébauche des connexions entre permis de voyage et argent.

This chapter focuses on disciplinary techniques of consulate officers vis-à-vis migration brokers and cross-border travellers. It contributes towards our understanding of so-called migration management by questioning a truth regime about how and why to differentiate between different actors that discipline migration. Within the policy domain, migration brokers are framed in terms of crimes and profit and state actors in terms of the law and transparency. This chapter openly asks what it takes to get a visa and in doing so queries connections between travel permits and money. 

Cet article examine comment les bureaucrates de terrain dans le contrôle de l'immigration utilise leur marge de pouvoirs discrétionnaires. Sur la base de deux études ethnographiques des consultats français de Yaoundé et Tunis, nous défendons que les pratiques des agents étatiques sont significativement modelés par les contraintes organisationnelles tel que la manière dont les processus décisionnels sont organisés et les habitudes bureaucratiques, incluant la peur de la fraude.

This article examines how street-level bureaucrats within migration control use their scope for discretionary powers. On the basis of two ethnographic studies of French consulates in Yaoundé and Tunis, we argue that state agents’ practices are significantly shaped by organizational constraints such as how decision-making processes are organized and the bureaucratic habitus, including the fear of fraud.

Cet article se concentre sur les formes de migration reliées au mariage au Cameroun et considère la nature genrée de l'Europe enmurée par le biais d'un questionnement critique sur la manière dont les technologies de régulation aux consulats accordent ou refusent l'accès à l'Europe pour les hommes et les femmes.

Pages

Subscribe to Immigration officer